mardi 5 mai 2009

L'homme qui tomba amoureux de la lune-Tom SPANBAUER

Nous sommes au temps des cow-boys et de la ruée vers l'or et nous suivons Duivichiun Dua, métis qui, dès sa naissance a connu une vie mouvementée: une maman prostituée, un père inconnu, une enfance passé sur le lieu de "travail" de sa mère, soit une maison close; et puis l'assassinat de sa mère, une éducation donnée par la Mère Maquerelle, la sexualité à tendance homosexuelle débridée dès l'adolescence.
Avec tout ça, il lui est difficile de se construire, mais il y parvient tant bien que mal grâce à des amitiés étranges mais fortes. Jeune adulte, il aura une obsession: trouver ses racines, savoir qui il est en retrouvant son père.

On peut dire que ce roman revisite le far-west! En effet, les personnages sont bien loin des cow-boys virils dont on a l'habitude. Certaines scènes sont plutôt osées, voire dérangeantes, mais elles participent à la trame du roman; on peut les passer si on les juge intolérables tout en les gardant en mémoire pour suivre le cheminement de Duivichiun. Malgré ces épisodes sexuels particuliers, le roman n'est pas dénué de poésie ni de sensibilité, bien au contraire. Tous les protagonistes ont été blessés par la vie et font ce qu'ils peuvent pour s'en sortir, avec les moyens du bord.
Une histoire violente et dérangeante, racontée avec talent et originalité qui pourrait presque tirer des larmes aux lecteurs les plus émotifs; moi, j'ai failli mais je me suis retenue!

14 commentaires:

In Cold Blog a dit…

L'homme qui tomba amoureux de la lune est un roman phare en ce qui me concerne...
A la suite de ça, je suis devenu l'homme qui tomba amoureux de Tom Spanbauer ;) (et dire que son dernier roman n'a toujours pas été traduit en français !!!)

Sophie a dit…

Effectivement, je viens de découvrir qu'il a écrit 4 romans mais que seuls 2 sont traduits; je me souviens que tu avais publié une interview de lui sur ton ancien blog, passionnante; je l'avais imprimée pour un copain qui l'adore également.

Karine :) a dit…

Est-ce que ça peut rappeler, par certains aspects, pas tous, Mysterious Skin? Il me semble qu'il y a des thèmes communs... et comme j'ai aimé l'autre, je suis bien tentée par celui-ci!

Sophie a dit…

Oui Karine, ça peut faire penser à Mysterious Skin; c'est dans la même veine. D'ailleurs c'est le même copain qui me prête ce genre d elivres.

Géraldine a dit…

Je ne sais pas trop si ce livre me tente. Je ne suis pas toujours fan des bouquins dits "dérangeants".

In Cold Blog a dit…

Dis-donc, il est vraiment bien ce copain. En tout cas, il a bon goût :)

sarah a dit…

ma foi, la couverture me tente pas mal :-p

(et ce uq etu en dis aussi!!)
Je l'ajoute à ma lal!

LN a dit…

Je ne connais pas du tout mais je serais tentée de l'acheter rien que pour la couverture ;-)

Sophie a dit…

LN: c'est vrai que la couverture est très jolie mais le contenu est quand même très hors norme; à réfléchir donc car l'histoire peut ne pas plaire à pas mal de lecteurs.

kaleb a dit…

J'aime ce livre.

A mon sens, il n'est ni violent, ni dérangeant.

Si vous avez l'habitude d'une vie "normale", c'est à dire blanche, hétérosexuelle, de classe moyenne... vous y ferez simplement un voyage - très beau - en dehors de votre normalité.

Ca parle de ce qui peut-être, vous est étrange, mais qui est le quotidien des "Autres" - les putes, les pédés, les gouines, les trans, les racialisés... Ca parle de l'amour, et aussi, de là où est véritablement la violence : pas dans ce livre, pas chez les Autres, mais dans la Norme, qui contrôle, écarte et punit, et qui s'incarne ici dans le mode de vie répressif des Mormons.

Un lecteur transboy, pansexuel, féministe, anti-raciste, prosexe, anarchiste, et poétique :)

kaleb a dit…

J'aime ce livre.

A mon sens, il n'est ni violent, ni dérangeant.

Si vous avez l'habitude d'une vie "normale", c'est à dire blanche, hétérosexuelle, de classe moyenne... vous y ferez simplement un voyage - très beau - en dehors de votre normalité.

Ca parle de ce qui peut-être, vous est étrange, mais qui est le quotidien des "Autres" - les putes, les pédés, les gouines, les trans, les racialisés... Ca parle de l'amour, et aussi, de là où est véritablement la violence : pas dans ce livre, pas chez les Autres, mais dans la Norme, qui contrôle, écarte et punit, et qui s'incarne ici dans le mode de vie répressif des Mormons.

Un lecteur transboy, pansexuel, féministe, anti-raciste, prosexe, anarchiste, et poétique :)

Philippe a dit…

Mon roman préféré...
Je tiens à préciser que ce chef d'oeuvre a été retiré des librairies françaises, comme le premier, "les chiens de l'enfer".
On ne le trouve plus que d'occasion, et très rarement.
Invendu ou censuré?

steven leroy a dit…

Je n'ai pas encore lu ce livre, il est dans ma bibliothèque, tu m'as donner envie de l'ouvrir une fois le mien fini.
Je me permets de te proposer ( si cela n'est pas trop impoli de ma part)un forum. C'est un forum qui a pour but de regrouper des films, des livres... Et où on peut débattre. Je ne sais pas si cela t'intéresserait...
J'essaye : voici l'adresse http://tdhm.lebonforum.com/

steven leroy a dit…

Je n'ai pas encore lu ce livre, il est dans ma bibliothèque, tu m'as donner envie de l'ouvrir une fois le mien fini.
Je me permets de te proposer ( si cela n'est pas trop impoli de ma part)un forum. C'est un forum qui a pour but de regrouper des films, des livres... Et où on peut débattre. Je ne sais pas si cela t'intéresserait...
J'essaye : voici l'adresse http://tdhm.lebonforum.com/