lundi 12 novembre 2012

La chatte-COLETTE


Voici un court roman qui parle de la jalousie. L'originalité, c'est que l'épouse n'est pas jalouse d'une autre femme mais de la chatte de son nouvel époux.
C'est donc l'histoire d'un jeune couple qui se marie et ne se supporte pas. Lui n'est pas amoureux, elle trop possessive. Les deux sont particulièrement oisifs et capricieux, ce qui n'arrange pas les choses: chacun s'ennuie et a le temps de s'épier. Pour couronner le tout, le jeune marié possède une chatte, dont il est complètement gâteux et dont la jeune femme est très jalouse, au point de la passer par la fenêtre (sans la tuer, Colette était une amoureuse des chats). 

La trame est plutôt intéressante, mais les personnages assez inconsistants et l'ensemble pas assez fouillé: ça va trop vite, on n'a pas le temps d'entrer dans la vie du couple que ça y est, le roman est terminé. Et c'est bien dommage car la psychologie des protagonistes est trop superficielle.

J'ai également eu la sensation que ce roman a mal vieilli et qu'il s'est démodé.

4 commentaires:

Kikine a dit…

Comme toi, je trouve que le texte a mal vieilli. Je n'avais pas particulièrement aimé cette lecture.

Olivier a dit…

Vous dites que le texte a mal vieilli, et ce n'est hélas pas le seul, il faudrait que les auteurs y pensent plus !...

Grominou a dit…

Dommage, moi j'avais beaucoup aimé, contrairement à La Naissance du jour, qui m'avait laissée tiède. Je trouve que l'écriture de Colette est magnifique, toute en subtilité.

Sophie a dit…

Grominou: moi aussi j'ai aimé l'écriture mais le contexte m'a vraiment paru trop désuet.