lundi 7 septembre 2009

Le cercle fermé- Jonathan COE



Je ne le savais pas avant sa lecture mais ce roman est la deuxième partie d'une sage, la première s'intitulant Bienvenue au club. Heureusement, en fin de livre, se trouve un résumé du précédent opus qui m'a permis de ne pas me déconnecter. Et il est le bienvenu car dans cette histoire, les personnages sont nombreux, complexes dans leurs relations et leurs agissements, et possèdent des liens entre eux difficilement démêlables si on ne les a pas déjà rencontrés.

Toujours est-il que ce roman, même s'il m'a, dans l'ensemble plu, m'a semblé bien long, compliqué et assez loin de mes centres d'intérêt. Aucun personnage ne se détache, peut-être parce qu'il y en a trop, ce qui les rend trop superficiels, peu charismatiques. Bref, après trois mois de lecture, je ne me souviens que de bribes et d'une impression d'ensemble: la critique de la société anglaise d'après Thatcher, les puissants qui courent après le pouvoir, l'argent, la recherche ou la perte de l'amour.

Un bon moment certes mais une lecture sans passion; en même temps, les lectures passionnantes sont relativement rares...

6 commentaires:

Karine:) a dit…

Je suis quand même tentée par cette série... en commençant par le premier! Je verrai ensuite si je poursuis...

Ys a dit…

J'ai "Bienvenue au club" dans mon challenge ABC : j'espère qu'il sera meilleur que celui-là et que "la maison du sommeil" qui ne m'a pas bien plu.

Hydromielle a dit…

Moi c'est le contraire, j'ai lu le premier mais je n'ai pas le second lol

LVE a dit…

Apparemment, il n'y a pas que le Cercle qui est fermé, la lecture aussi... ;)

Theoma a dit…

Mince alors parce que j'ai trouvé horriblement long Testament à l'anglaise. On m'a conseillé de tenter à nouveau avec celui-ci. Du coup je ne suis pas trop emballée.

Sophie a dit…

Hydromielle: ce que tu as fait est quand même plus logique que moi!


LVE:la lecture n'est pas vraiment fermée mais pas évidente, ça c'est certain.

Theoma: j'ai Testament à l'anglaise mais ne l'ai pas encore lu; en tout cas, je comprends que tu ne sois pas plus emballée que ça.