mardi 30 juin 2009

Je vous promets de revenir, 1940-1945 le dernier combat de Léon Blum-Dominique MISSIKA



Toute jeune, Jeanne Reichenbach tombe amoureuse de Léon Blum, l'homme à l'origine du Front Populaire et des congés payés. Mais elle est trop jeune, ils ont plus de 20 ans de différence. Elle se marie une première fois, puis une deuxième; Léon Blum, de son côté, est marié également mais se retrouve veuf à la fin des années 30. Et puis, ils se retrouvent, au début de la Seconde guerre, ils sont libres tous les deux, et ils ne vont plus se quitter, malgré la détention de Léon Blum.
Car il est accusé par le gouvernement de Vichy d'avoir entraîné la France dans la guerre, pour de multiples raisons, toutes plus absurdes et de mauvaise foi les unes que les autres. Il connaîtra divers lieux de détention, en Auvergne, dans les Pyrénées, en Allemagne. Jeanne le suivra toujours, exigeant même aux autorités françaises et allemandes, d'être enfermée avec lui à Buchenwald, jusqu'à la fin de la guerre. Elle se suicide en 1982, après avoir détruit la majorité des documents et photos qu'elle possédait.

Ce livre est passionnant; il se lit comme un roman tout en respectant les faits historiques; normal me direz-vous, puisque Dominique Missika est historienne. Léon Blum fut un grand homme, accompagné à la fin de sa vie, dans les moments les plus difficiles, par une femme amoureuse et totalement hors du commun, qui a tout sacrifié pour lui.

Un grand merci à l'opération Babelio et aux maisons d'édition qui y participent, surtout quand on découvre d'excellents livres comme ce fut mon cas.

1 commentaire:

sylvie a dit…

j'ai été aussi très intéressée par ce livre, émue aussi.