lundi 9 juin 2008

Blanche-Patrice PLYUETTE


Le narrateur de cette courte histoire est l'amoureux (transi) de Blanche. Blanche est une jeune femme libre, réalisatrice-parachutiste. Visiblement, la communication est difficile dans le couple, ce qui ne les empêche pas d'attendre un bébé.

Dans ce roman très court, que j'ai lu dans le bain, les sentiments exprimés sont flous et torturés. Je n'ai pas vraiment su si le narrateur était heureux, malheureux; indécis c'est certain. Quant à Blanche, c'est un peu pareil: visiblement instable, mais heureuse, en tout cas heureuse d'être bientôt maman, évanescente, un peu irresponsable.

C'est un roman qui, sans m'ennuyer, ne m'a pas du tout emballée; les personnages sont trop compliqués pour moi.

4 commentaires:

Joelle a dit…

C'est toujours ça de gagné pour la LAL qui respire ainsi un peu ;)

sylire a dit…

J'avais lu son premier roman "les bequilles". J'avais bien aimé mais vraiment sans plus.

Karine a dit…

Passons donc... ce n'est pas ma LAL ni ma PAL qui vont se plaindre! Bonne journée Sophie!

Sophie a dit…

Joelle et Karine: et oui, un de moins à lire, quoique ce n'est pas du tout un navet!

Karine:bonne journée à toi aussi!(ou bonne nuit)

Sylire: j'ai entendu parler des Béquilles; je n'ai pas spécialement envie de tester, bien que l'histoire me plairait assez.