dimanche 1 juin 2008

Mysterious skin-Scott HEIM



Destins malheureux que ceux de deux garçons de la même ville qui ont eu la malchance de tomber entre les mains d'un entraîneur de base-ball pédophile. L'un est victime d'une espèce de syndrome de Stockholm et tente de surmonter le traumatisme grâce à la violence et la prostitution. L'autre a totalement occulté cet épisode, préférant imaginer qu'il a été enlevé par des extra-terrestres qui ont effacé une partie de sa mémoire.
Avec les années, ils vont accepter, trouver les réponses aux questions qu'ils se posaient et vivre.

Les chapitres mettent en vedette, tour à tour, l'un ou l'autre de ces garçons, soit parce qu'ils sont narrateurs, soit à travers la bouche d'un de leur proche, soeur, ou meilleur(e) ami(e).

Ce roman est dur, et ce n'est pas surprenant vu le sujet. Certaines scènes sont crues mais jamais gratuites puisqu'elles servent le reste de l'histoire, permettent au lecteur de comprendre les réactions des garçons. Il ne peut être mis entre toutes les mains et je comprends tout à fait que le sujet et la façon dont il est traité choque. Moi, ça n'a pas été le cas; j'ai été touchée, mais jamais choquée.
Une histoire terrible mais une belle histoire.

9 commentaires:

Joelle a dit…

Cela m'a effectivement l'air d'un livre pas facile mais intéressant ! Je le note (je suis sûre d'en avoir déjà entendu parler mais je ne me rappelle pas où !)

Sophie a dit…

Peut-être as-tu entendu parler, ou même vu, le film qui en a été tiré.

InColdBlog a dit…

C'est à l'occasion de la sortie du film que j'ai découvert ce roman. Comme à mon habitude, je me suis donc jeté sur le livre... et, à ce jour, je n'ai toujours pas vu le film qui en a été tiré.
En tout cas, il me reste comme une de mes plus grosses émotions de lecture.

Sophie a dit…

OnColdBlog: j'aimerais voir le film maintenant. Et je suis bien contente que tu aies ressenti autant d'émotion à la lecture de ce livre, tout comme moi.

Karine a dit…

Le sujet semble très difficile mais le livre me tente énormément. Ce que tu en dis fait que j'ai un peu moins peur de l'aborder!

moustafette a dit…

Vu le film, très fort aussi.

Sophie a dit…

Karine: oui c'est un beau roman même s'il ne peut pas être lu par les "âmes sensibles".

Moustafette: tu me décides un peu plus à voir ce film.

y. a dit…

hello,

Je suis tombé sur ton article en cherchant ou acheter ce livre. j'ai vu le film de gregg araki et je l'ai trouvé vraiment bon, très juste et bien interprété. je n'ai donc pas encore lu ce livre, mais pour ce qui est du film j'essaie au contraire de le montrer à un maximum de gens. ayant vécu personnellement des faits très similaires, c'est le seul film que je connaisse qui aborde ces sujet d'une façon que je crois compréhensible pour tous, qui rende les conséquences moins mystérieuses, plus concrètes. nôtre société a besoin d'ouvrir les yeux sur ce sujet ;)

bon, je repars chercher mon livre

PS: peut-être as tu vu le film maintenant, si oui t'as-t'il plut ?

Sophie a dit…

Merci Y. pour cet avis; je n'ai pas encore vu le film, par manque de temps, je ne l'ai pas trouvé et j'avoue que je crains un peu de le regarder.