jeudi 12 juin 2008

La passion selon Juette-Clara DUPONT-MONOD


Moyen-Age, Juette a 13 ans et fait partie de la noblesse de la petite ville d'Huy, en Belgique actuelle. Elle est mariée de force à un homme qui pourrait être son père. Mais malgré son jeune âge et l'époque à laquelle elle vit, elle ne tolère pas de passer de l'emprise de son père à celle de ce mari qu'elle n'a pas choisi. Alors elle se révolte et se voue pour le reste de ses jours aux lépreux.

Ce récit alterne les chapitres dans lesquels Juette s'exprime et ceux où c'est son ami, un prêtre, qui parle d'elle. Il est le seul à comprendre cette rébellion et il entretient avec Juette une relation ambigüe que ne me plaît guère.

Une fois n'est pas coutume, je fais partie des bloggeurs qui n'ont pas aimé ce roman.Et encore je ne suis même pas sûre qu'il existe des bloggeurs-lecteurs qui n'ont pas aimé Juette.
Bref, toujours est-il que je n'ai pas terminé le roman; j'en ai juste parcouru les dernières pages pour connaître la (triste) fin de Juette. Il faut dire que le sujet dès le départ, ne me convenait pas: le Moyen-Age n'est pas une période que j'apprécie. Mais j'y croyais, surtout après avoir lu autant d'excellentes critiques.

Moi, je me suis ennuyée, je n'ai pas aimé Juette ni ne l'ai comprise: qu'elle se sente oppressée et prisonnière, évidemment, mais qu'elle haïsse à ce point les hommes, non,franchement je n'ai pas compris. Juette, pour moi, tenait davantage de la folle que de la jeune fille rebelle voulant se défaire de ses liens tissés par la société de l'époque.
Cela dit, Clara Dupont-Monod possède un vrai talent d'écriture et connaît parfaitement son sujet (il faut dire qu'elle y a consacré ses études).

Un bon point tout de même pour Juette: le sujet traité est malheureusement toujours d'actualité et j'ai souvent fait le parallèle avec la condition des femmes dans de nombreux pays.

Lu, et souvent approuvé mais pas toujours par d'autres bloggeurs: Lilly,Chatperlipopette,Le Bibliomane,Florinette,Clarabel et d'autres.

12 commentaires:

Karine a dit…

Pour une raison que je ne comprends pas et ce depuis le début, ce livre ne me tente pas... D'abord des lépreux (j'ai déjà dit que j'étais hypocondriaque) et ensuite une super haine des hommes... ya que la relation bizarre avec le prêtre qui me rend curieuse...

Lisa a dit…

Moi non plus, je n'avais pas aimé ce roman, alors que contrairement à toi tous les ingrédients étaient réunis pour qu'il me plaise!

Gene a dit…

Quand il est sorti, j'ai pensé que ce roman pouvait me plaire, mais plus je lis d'avis ( même positifs) plus je me dis que je ne vais pas le lire.
Ton billet sur ce livre, Sophie, me confirme bien ce que je pensais : je ne le lirai pas.
Merci Sophie :-)

Joelle a dit…

Ce livre reçoit vraiment des avis mitigés !!! Et forcément, ma curiosité étant méchamment piquée, je veux le lire et savoir comment je réagirai ;)

pom' a dit…

le sujet est pourtant accrocheur, mais vu l'avis de certains , je passe.

Sophie a dit…

Lisa: j'essaye de penser à mettre ton commentaire en lien.

Joelle:où as-tu lu d'autres avis mitigés?

Karine: la relation bizarre n'est que sous-entendue, par les écrits du prêtre, c'est tout;rien de bien transcendant!

Gene et Pom: peut-être aimerez-vous; il est court, vous pouvez toujours tenter.

Lilly a dit…

Je n'ai vraiment pas aimé ce livre, donc tu n'es pas seule ;o)

Nina a dit…

Je fais partie des lectrices qui ont adoré ce livre qui montre vraiment qu'à l'époque les femmes n'avaient aucun droit et Juette s'est révoltée contre cette injustice, l'auteure s'est inspirée d'une histoire vraie.

Katell a dit…

C'est ce qui fait la richesse des lectures "communes" :-D
Juette est entière, blessée au plus profond d'elle-même, elle est le produit d'une époque terrible et extrême. Comme toi, Sophie, j'ai pensé que la situation de Juette était hélas jumelle de bien des femmes de nos jours!

Sophie a dit…

Lilly: j'avais lu ton commentaire, mitigé effectivement.

Katell et Nina: je crois quand même que vous faites partie de la majorité qui a aimé ce roman.

Katell: c'est vraiment la seule chose qui m'a plu dans le roman: la comparaison avec la condition féminine actuelle dans certains pays.

Anonyme a dit…

C'est marrant comment les personnes peuvent être soumise..
Alors, après avoir lu UNE seule critique, vous pouvez vous permettre de juger ce livre ?
C'est pitoyable :(

Géraldine a dit…

Je viens de terminer péniblement ce livre et partage assez ton avis.
http://cdcoeurs.over-blog.net/article-30823608.html