lundi 2 mars 2009

Pas devant les gens-Emmanuelle PAGANO



Une adolescente qui s'ennuie dans sa petite ville de province, au milieu d'une famille qu'elle trouve bien banale. Elle a une amie, comme elle; l'adolescente avance lentement dans la vie. Le lecteur, enfin moi, se traîne dans cette courte lecture, attendant désespérément un élément déclencheur de l'histoire, un drame; en fait, rien. Alors même si ce roman est tout petit, et bien il est long.

Livre lu en septembre (le retard accumulé dans mes notes est désormais totalement honteux!) et dont il ne me reste rien; j'avoue ne pas avoir fait l'effort de relire certains passages que j'ai survolés, ni avoir tenté d'y trouver un fond, une substantifique moëlle. Je m'attendais à une histoire tragique (mon côté sadique peut-être), c'est peut-être pour cette raison que j'ai été si déçue, d'autant que la brève quatrième de couverture était alléchante. Je suis passée à côté, et ne suis même pas certaine d'avoir tout compris.

Mais que cette note ne décourage pas les éventuels lecteurs car je suis certaine de connaître des personnes, des blogueurs qui aimeraient. D'autant plus que j'ai lu de très bonnes critiques concernant d'autres romans de l'auteur, qui ne me font pas renoncer à relire un jour Emmanuelle Pagano.

2 commentaires:

Karine :) a dit…

Bon... je pense que si un si petit livre paraît si long... je vais passer mon tour!!! :))

Sophie a dit…

Oui tu peux, même si, comme je l'ai écrit,c'est un roman qui peut toucher un certain style de lectgeurs.