mercredi 7 novembre 2007

Dans la nuit Mozambique-Laurent GAUDE

Ca y est, j'ai enfin découvert Laurent Gaudé! Je possède pourtant, et depuis au moins deux ans Le soleil des Scorta, mais il a fallu qu'on me prête Dans la nuit Mozambique et que, donc, je sois obligée de le rendre assez rapidement pour lire cet auteur.

Dans la nuit Mozambique est un court recueil de quatre nouvelles, aux atmosphères plutôt masculines.

La première est intitulée Sang négrier. Nous sommes à Saint-Malo, au temps de la traite des Noirs; un capitaine, devenu fou, raconte la tentative de fuite des esclaves. Tentative malheureuse pour tous sauf pour un qui va semer la terreur dans la ville. Ici, nous ne sommes pas loin du récit fantastique et pourtant, j'ai aimé.

La seconde,Gramercy Park Hotel, nous fait changer totalement d'univers: en effet, nous voici à New York, à notre époque. Un vieil homme se souvient de son grand amour, de sa jeunesse de poète. C'est une jolie nouvelle, ma préférée je crois, assez poétique et nostalgique.

La troisième, dont le titre est Colonel Barbaque, nous fait encore remonter le temps et nous arrête pendant la Première Guerre mondiale, en Afrique. Ce colonel a sombré dans la folie après avoir vécu tant d'horreurs et se laisse mourir, au fil de l'eau.

Enfin, Dans la nuit Mozambique, où deux Portugais se remémorent leurs soirées dans un restaurant avec deux autres amis. Mais plusieurs années après, l'un est mort, l'autre a disparu, peut-être est-il parti au Mozambique, ce pays dont ils ont tant parlé sans jamais y être allés.

Je disais donc que ces récits sont plutôt masculins, les femmes ne tenant un rôle que dans Gramercy Park Hotel. Mais ils peuvent plaire aux femmes car ici, pas de combats, ni de dialogues "d'hommes" comme on peut en lire dans certains romans. Au contraire, Laurent Gaudé possède une écriture tout en sensibilité, grâce à laquelle il nous parle de la folie des hommes, de leurs regrets et de leurs ratés. C'est très joli, agréable à lire, le lecteur ne peut s'empêcher de se dire que l'humain n'a pas toujours un comportement très glorieux.
Et pourtant, je l'avoue, ces nouvelles ne m'ont pas réellement marquée. J'ai certes passé un bon moment de lecture, mais n'en suis ressortie ni bouleversée(alors que j'aurais pu), ni admirative d'un style d'écriture ou autre.

N'empêche que Laurent Gaudé est sans nul doute un écrivain plein de talent et d'empathie et que j'ai très envie de lire Le soleil des Scorta (avant deux ans, c'est certain!)

D'autres avis chez Biblioblog, Chatperlipopette et Le Bibliomane.

12 commentaires:

BelleSahi a dit…

J'ai lu Le soleil des Scorta et j'ai moyennement aimé. Alors je ne sais pas si j'ai envie de lire celui-là. Pas trop !

Joelle a dit…

De mon côté, je ne l'ai toujours pas découvert ! Pas trop attirée par le résumé de ses romans et puis, il y a tellement de titres en attente qui me tentent plus :)

InColdBlog a dit…

Je l'ai lu il y a peu (et toujours pas chroniqué) et j'ai un peu le même ressenti que toi.

florinette a dit…

Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à me décider avec ce livre et après ton article, en fin de compte, je ne pense pas qu'il me plaira !

Caro(carito) a dit…

J'ia lu la chute du roi Tsongor. par hasrd. Et c'était très beau...

moustafette a dit…

J'ai bcp aimé Tsongor et après lecture de ton article, je crois que je poursuivrai ma découverte de l'auteur avec "le soleil des Scorta" plutôt qu'avec celui-ci .

So a dit…

Ah ben moi, j'ai moyen aimé la Roi Tsongor, mais adoré le Soleil des Scorta, alors je me note celui-ci pour bientôt ;-))

Julien83 a dit…

J'ai également peu apprécié le Soleil des Scorta. J'espère lire la Mort du Roi Tsongor prochainement, mais ton avis ne me motive pas trop.

Maud a dit…

C'est dingue comme les avis peuvent être vraiment divergents! Moi j'ai adoré la mort du roi tsongor, le soleil des scorta et surtout eldorado. Dans la nuit mozambique m'a légèrement moins plu parce qu'il s'agit d'un recueil de nouvelles (j'aime mieux les longs romans). Cependant, l'écriture de Laurent Gaudé me plait particulièrement. Il m'arrive de relire 4 fois d'affilé une phrase de lui parce que je l'ai trouvée particulièrement belle. Cela ne m'arrive pas très souvent avec d'autres auteurs. J'ai donc hâte de lire son dernier roman!

Sophie a dit…

Maud: je n'ai lu que ce livre de Gaudé mais j'ai Sous le soleil des Scorta en attente.
Je suis en tout cas complètement d'accord avec le fait que son écriture est très belle, poétique et raffinée.

Nicolas a dit…

Dans mon souvenir, j'ai préféré les deux dernières nouvelles. J'ai aimé ce recueil, mais comme toi, n'ai pas été bouleversé par cette lecture. Reste que j'aime beaucoup le style épuré et puissant de Gaudé, dont devraient s'inspirer les écrivains qui ont tendance à faire compliqué quand on peut faire simple (comme Muriel Barbery).

Sophie a dit…

Nicolas: nous avons visiblement pas mal de goûts communs; j'ai effectivement aimé le style de Gaudé et donc je vais le relire.