mardi 2 septembre 2008

La mort d'un lac-Arthur UPFIELD


En Australie, en plein désert, la vie existe malgré la chaleur et le manque d'eau. C'est dans une immense ferme au milieu de nulle part que se situe l'action de ce roman. Une poignée d'hommes et deux femmes s'occupent de la ferme; la tension est omniprésente, surtout depuis qu'un des fermiers a disparu un an auparavant, sans doute tué par l'un d'eux. Napoléon Bonaparte, inspecteur à moitié Aborigène est envoyé sur place, officiellement en tant que dresseur de chevaux, officieusement pour enquêter et trouver le coupable. Et il parviendra à bout de sa mission, discrètement, se fondant parmi ces rudes Australiens dévorés par l'appât du gain.

Ce roman a été écrit dans les années 50 et encore aujourd'hui, des Australiens vivent en plein centre du pays, dans des fermes immenses, sous une chaleur insoutenable. C'est cet aspect qui m'a plu et ramenée dans ce pays que je commence à connaître et qui me fascine. Pour le reste, c'est-à-dire l'enquête, et bien, je l'ai trouvée un peu trop rondement menée et sans grand intérêt ni suspense.

Si j'ai l'occasion de relire Arthur Upfield, je saurai donc à quoi m'en tenir: une connaissance parfaite du pays (il faut dire qu'il s'y est expatrié et vécu de nombreuses années, faisant toutes sortes de métiers, dont employé de ferme)très intéressante mais une intrigue un peu faiblarde.

7 commentaires:

Karine a dit…

Si l'intrigue est ordinaire... pas certaine que c'est pour moi!!

cathe a dit…

J'ai lu plusieurs de ses romans et c'est vraiment l'atmosphère qui m'a séduite, les paysages, la vie des Aborigènes. Pour le reste, l'intrigue est en effet souvent un peu faiblarde...

kesalul a dit…

Même si l'intrigue est limite, rien que pour l'atmosphère dont parle cathe, j'adhère... je vais sans doute me laisser tenter. Y en a-t-il un autre mieux que celui-ci du même auteur?
Bonne journée

Sophie a dit…

Kesalul: je ne peux pas te dire car c'est le premier que je lisais; en revanche le prochain que je lirais serait "les garçons de Broken Hill" (ou titre approchant).

A lire donc pour l'atmosphère très australienne.

Anjelica a dit…

c'est dommage que l'intrigue ne suive pas...

Joelle a dit…

Rien que pour la description de l'Australie, je le note ... tant pis pour l'intrigue ;)

Sophie a dit…

Anjelica et Joelle: il faut effectivement le lire pour l'Australie donc on peut passer un bon moment même avec une intrigue un peu bâclée.