lundi 29 décembre 2008

L'enfant bleu-Henri BAUCHAU


Orion est un enfant autiste; il est suivi dans un centre spécialisé dans lequel intervient une jeune psychanalyste, Véronique, pleine de ressources et d'ambition. Leur relation, au départ distante et strictement professionnelle, empiètera bientôt sur la vie personnelle de Véronique. Car elle décide d'exploiter la sensibilité artistique d'Orion, pensant le faire sortir de sa psychose grâce au dessin.
A force de patience, elle gagnera son pari, malgré les crises d'Orion, l'incompréhension ou le découragement.

Ce roman est un condensé d'humanité et d'acceptation de la différence. Véronique est une femme passionnée par son métier, qui ne voit pas Orion seulement comme un patient de plus mais bien comme un enfant qu'elle peut aider véritablement, d'une manière différente. Certes, elle sait qu'Orion restera psychotique mais elle pense pouvoir le faire vivre en société, grâce à la peinture, puisqu'il est talentueux.
Mais Orion lui permet aussi de traverser les épreuves de la vie, les anciennes et les actuelles. Enfin, Orion l'inspire et ses poèmes s'en ressentent.

J'ai vraiment aimé l'originalité du sujet, à la fois roman et document, la relation qui s'établit entre Orion, Véronique mais aussi son mari, les trêves poétiques de Véronique pendant lesquelles elle exorcise ses doutes et ses trop-pleins d'émotion.

Mon premier Henri Bauchau, j'en ai d'autres; chouette!

Sylire l'a lu

11 commentaires:

cathe a dit…

Coup de coeur pour moi aussi avec ce magnifique roman ! J'ai lu aussi "Le boulevard périphérique" du même auteur, superbe aussi !

Leiloona a dit…

Je ne connais pas cet auteur, mais je n'en entends que du bien. I faudrait que je me laisse tenter. ;)

keisha a dit…

Après la lecture du Boulevard périphérique , et cet article, me voilà encore plus convaincue : lire l'enfant bleu !

Ys a dit…

Je dois avoir "Antigone" quelque part pour commencer avec cet auteur dont je lis partout le plus grand bien.

Kathel a dit…

Il faudra que je refasse un essai avec cet auteur : "Oedipe sur la route", qui m'avait beaucoup plu au début, traînait en longueur par la suite...

Sophie a dit…

On dirait que Bauchau plaît pas mal sur la blogosphère.
Kathel: réessaye, je pense que cet écrivain vaut le détour.

Ys: moi aussi j'ai Antigone, à lire donc.

Karine :) a dit…

J'ai "Antigone" de cet auteur, dans ma pile... mais je crois que celui-ci, de par son thème, pourrait me plaire!

Anjelica a dit…

Je l'ai noté depuis longtemps mais pas prête pour l'instant...

Bonne Année 2009 Sophie, remplie de rire, d'amour, d'amitiés et de belles lectures :)

Sophie a dit…

Karine: je dois dire que le sujet m'a effectivement plu d'emblée.

Anjelica: tu fais bien d'attendre car c'est un très beau roman, mais assez difficile, traitant d'un sujet grave.
Bonne année à toi également!

sylvie a dit…

j'ai très envie de le lire celui là...

Katell a dit…

Je l'ai emprunté aujourd'hui à la médiathèque...ce sera une de mes lecture de vacances :-)