samedi 6 octobre 2007

Le roman de Bergen; 1950 le zénith; tome 1-Gunnar STAALESEN


…ou les Rougon-Macquart en Norvège.
Comme de bien entendu, je n’ai pas commencé par le début de la saga ; je croyais que c’était ce tome le tout premier. Bref, j’ai vite compris que les personnages étaient déjà apparus antérieurement mais cela ne m’a pas empêchée de tout comprendre même si je me suis parfois emmêlé les pinceaux.

Ce tome débute à la toute fin des années 1920, par la découverte d’un cadavre noyé dans le port de Bergen, deuxième ville de Norvège. Il est rapidement identifié et l’enquêté est menée par deux policiers : l’un approche de la soixantaine et de la retraite, l’autre est le fils de l’ancien collègue du précédent.
A partir de ces trois hommes, le cadavre et les enquêteurs, un véritable arbre généalogique va se déployer pour comprendre que tous les personnages du roman sont en fait liés, par le sang, par le mariage ou simplement par une rencontre fortuite. Parmi eux, toutes les classes sociales et tous les âges sont représentés : des retraités, des hommes d’affaires qui dirigent le plus grand magasin de la ville, les épouses, une femme seule mais qui a connu bien des hommes, des jeunes qui entrent dans la vie…Au fur et à mesure que les années passent, le lecteur rencontre de nouveaux personnages ou retrouve les mêmes qui ont évolué. Car les années 30 passent, et ils se font leurs propres opinions sur les évènements politiques internationaux : certains admirent le nazisme, d’autres le combattent, le fuient ou restent passifs.
Puis vient la guerre qui n’épargne pas Bergen : les avis divergent encore plus et se radicalisent. Et le summum est atteint en 1944 avec l’explosion d’un bateau dans le port de Bergen qui anéantit la ville, physiquement mais pas seulement : est-ce un attentat ou un accident ?
C’est là que se termine ce premier tome.

Ce tome démarre comme un policier (d’ailleurs Staalesen est connu pour ça) mais dérive et se termine en une chronique sociale et historique très intéressante et même passionnante. D’ailleurs on ne sait pas le fin de cette histoire d’homme noyé dans le port (peut-être dans le tome 2 ?). J’ai découvert la Seconde Guerre mondiale autrement, depuis la Scandinavie et je connais maintenant Bergen comme ma poche (du moins celui des années 30-40). Comme pour les précédents romans nordiques, je me suis amusée à lire, voire déchiffrer, ces noms bizarres et improbables.

Certes, certains passages sont relativement ennuyeux pour qui n’est pas familier de la ville car il arrive que Staalesen raconte par le menu le trajet d’un de ses protagonistes ; et forcément, malgré les plans reproduits en début de roman, ça ne m’a pas parlé ; malgré ça, j’ai tout lu, et me suis demandé comment prononcer certains des noms de rues.

Le roman de Bergen est une saga foisonnante pleine de portraits d’hommes et de femmes représentants d’une période historique marquante, à la Rougon-Macquart de Zola à une autre époque et danun autre pays. Mais c’est aussi et surtout un grand cri d’amour de l’auteur à sa ville natale.

Michel le Sérial Lecteur en parle aussi, et lui, il lit les tomes dans l’ordre !

15 commentaires:

Flo a dit…

Alors c'est vrai de vrai que tu lis les séries dans le désordre !!! :D
J'avais déjà noté chez Michel, je souligne... dit la fille qui lit à 2 à l'heure :p

Michel a dit…

Merci, je viens de finir le tome 4 (le 2 pour toi) il est un peu moins bon, mais on sent la mise en place des personnages pour ma fin

florinette a dit…

Je vois que toi aussi tu t'es lancée dans une saga scandinave, j'avais déjà noté celle-ci et je trouve que la maison Gaïa recèle de bien jolis trésors !! ;-)

moustafette a dit…

Je ne comprends rien à ton histoire de numérotation, pourquoi ton tome 1 n'est pas le premier de Michel ?

Sophie a dit…

Moustafette c'est un peu compliqué; ce Roman de Bergen est composé de 6 tomes, 2 parties pour chaque époque, cela donne:
1900-l'aube: 2 tomes;
1950-le zénith:2 tomes;
1999-le crépuscule (je crois): 2 tomes.

Joelle a dit…

Facile pour se rappeler l'ordre ... pour une fois, les titres parlent d'eux-mêmes !

Choupynette a dit…

ces sagas alors!! je l'ai notée grace à Michel ;-)

moustafette a dit…

D'accord j'ai compris, je ferai attention quand ils sortiront en poche,car je les avais repérés chez Michel et cette saga me fait très envie. J'espère que tu trouveras "L'aube".

yueyin a dit…

Je l'avais déjà noté chez Michel celui-là, je souligne car décidément il me semble très sympathique :-)

sydney a dit…

J'aime bien les sagas et ton article m'a bien donné envie , je note ça

Emeraude a dit…

Il me tente bien celui-là !

dasola a dit…

Bonjour Sophie, j'ai entendu parler de cette saga récemment mais je ne me suis pas encore décidée à l'acheter car j'en ai tellement avant. En revanche, si c'est aussi bien que les romans policiers (du même auteur) mettant en scène le détective Varg Veum,(la femme dans le frigo par exemple) cela ne peut être que bien. Gunnar Staalesen semble très attaché à sa ville de Bergen. Bonne journée.

Malgosia a dit…

Je viens de terminé le dernier volume de ce saga scandinave qui m'a beaucoup plu, je lu dans l'ordre mais sur 1 an ce qui m'a pas derangé ; j'ai trouvé une très bonne critique dans Telerama, j'ai trouvé le livre à la bibliothèque municipale; France Culture a consacré 4 emissions "Sur les docks" en juin 2008 à ce livre et à Bergen, malheuresement trop tard pour ce procurer l'enregistrement. L'édition Gaïa a sortie d'autres saga scandinave de qualité aussi bonne, p.ex. de H.Wassmo "Le livre de Dina"; suivi de "Fils de la providance" et de "L'héritage de Karna"; un autre "Saga des émigrants" par Moberg.
Je vous encourage d'aller dans des bibliothèques pour chercher des conseils. Malgosia

Zaz a dit…

Coucou, je suis tombée sur ce blog par hasard, je suis française et j'habite à Bergen depuis 2 ans!
C'est une ville magnifique et je confirme que de connaître la ville ça donne une autre dimension aux livres !! J'ai déjà lu 4 des Varg Veum et trois tomes du Roman de Bergen, j'adore.
Tous ces livres m'ont permis de resituer Bergen dans son histoire récente, ce qui est très intéressant étant donné la rapide évolution du pays et de la ville ces dernières décennies.
Et bien sûr de lire ces livres en plein milieu de leur décor permet de sentir l'ambiance au plus près...
Une ville à visiter absolument !! ;)

Voici un lien pour voir Staalesen parler de ses livres et de sa ville en français !
http://www.dailymotion.com/video/x8r8yn_gunnar-staalesen-au-festival-du-cin_news

Sophie a dit…

Merci pour ce commentaire intéressant Zaz, et pour le lien.