mardi 18 décembre 2007

Le canapé rouge-Michèle LESBRE


Un jour, Anne la Parisienne prend le train direction le lac Baïkal afin d'y retrouver un ancien amant. Pendant ce périple elle rencontre des Russes que nous, nous n'aurons pas l'honneur de connaître ou si peu. Arrivée à destination, elle retrouve la trace de son ex mais ne le revoit pas. Elle rentre à Paris, croyant y retrouver sa vieille voisine de palier dont elle s'occupe. Mais elle est décédée alors qu'Anne était à des milliers de kilomètres.

Le roman oscille entre Paris et la dame au canapé rouge qui représentent le présent d'Anne et la Russie qui témoigne de son passé. Deux univers et deux époques différentes qui ont forgée cette femme.
L'idée de départ me plaisait bien, mais j'ai été déçue par ce Canapé Rouge qui m'a laissée sur ma faim: les personnages restent bien trop superficiels, les faits également. Anne va en Russie en train (vous imaginez le périple!) et une fois arrivée sur place, elle repart! J'aurais aimé avoir des détails sur les personnes rencontrées dans le train, les habitants du lac Baïkal, pourquoi elle n'a pas souhaité rester plus longtemps. Certes Michèle Lesbre écrit tout ça mais ne fait que le survoler sans aller au plus profond du personnage. Peut-être que ce sentiment vient de moi (sans doute même) qui préfère l'exhaustif...

J'aurais aimé me mettre à la place d'Anne, surtout dans cette région peu banale de la Russie, mais ça n'a pas été le cas. Dommage.

Je sais que certains ont lu de la douceur et de la sensibilité, moi, j'ai surtout lu un livre trop vite écrit, même si je ne peux nier une certaine poésie.

Pour moi, ce fut un bien petit livre pour un long trajet en train.

L'ont lu et souvent aimé: Clarabel, Papillon,Gambadou,Chimère.

9 commentaires:

BelleSahi a dit…

Je suis en train de le lire donc je ne lis pas ton post. Je le lirai plus tard !

Solenn a dit…

J'avais lu son précédent roman "La petite trotteuse" mais je n'avais pas vraiment accroché, très bien écrit mais un peu creux. J'ai l'impression que "Le canapé rouge" est dans le même esprit, alors je passe mon tour!

PS: C'est dommage que blogspot ait changé le système de commentaires, c'est devenu compliqué de te laisser un petit mot...

Karine (mon coin lecture) a dit…

Je n'étais pas particulièrement tentée... et ton billet me conforte dans mon opinion!!! Pour une fois que ma liste ne s'allongera pas!!!

http://www.leslecturesdeflorinette.com a dit…

Je ne sais pas quoi penser de ce livre, je pense que je le lirais quand même juste par curiosité !! ;-)

Sophie a dit…

Bellesahi: je passerai chez toi lire ton avis.

Solenn: visiblement la petite trotteuse est effectivement dans la même veine.
Je sais que c'est un peu compliqué blogspot,c'est dommage.

Karine: raive de te faire faire des économies!

Florinette: tu ne risque rien ou presque car c'est un petit livre qui se lit relativement vite.

Joelle a dit…

Je n'avais pas aimé "La petite trotteuse" (j'ai trouvé que le livre ne trottait pas du tout justement ! mdr !) alors je ne suis que peu tentée par celui-là. Mais le thème du train à travers la Russie m'intéresse quand même un peu ... argh, que faire ? Bon, au pire, je sais qu'il est à la biblio et qu'il n'est pas bien épais !

Sophie a dit…

Et je n'ai pas parlé des références littéraires nombreuses, parfois inconnues (du moins d moi, pauvre inculte); j'ai eu le sentiment que Michèle Lesbre voulait m'en mettre plein la vue, et je n'aime pas trop ça moi!

sylvie a dit…

oh, moi j'ai beaucoup aimé ce livre et cette écriture. J'ai trouvé que c'était un magnifique voyage intérieur qui nous était proposé là, et l'histoire de la narratrice et de son amitié avec clémence m'a bouleversée.

Sophie a dit…

Sylvie: les critiques concernant le Canapé rouge sont soit comme les tiennes: ce fut un extraordinaire voyage, soit comme la mienne: pas assez fouillé.
J'aime bien les auteurs qui ne laissent pas indifférents.