mardi 15 avril 2008

L'infortunée-Wesley STACE



Nous voici à Londres, en 1820. Un nouveau-né abandonné dans une décharge est recueilli par lord Loveall, un des hommes les plus riches d'Angleterre. Voilà la vie de la petite Rose sauvée: elle qui était destinée à mourir au milieu des poubelles est, du jour au lendemain, élevée comme une princesse et choyée par son père adoptif.
Il y a seulement un petit problème: Rose n'est pas une fille...

Les lecteurs qui aiment Sarah Waters, et même Jane Austen et tous ces romans de l'époque victorienne aimeront forcément L'infortunée. J'ai retrouvé le style de Du bout des doigts de Sarah Waters et l'histoire m'a beaucoup fait penser à Middlesex de Jeffrey Eugenides.
C'est Rose elle-même qui raconte son histoire, pour comprendre, exorciser et savoir qui elle/il est au final.

C'est un roman épais, dense car les personnages y sont nombreux, les rebondissements également; en effet, on suit Rose de son enfance à sa vie d'adulte, dans les découvertes de son corps, de son identité, dans ses errances qui l'aideront à se construire.

J'ai énormément aimé ce roman que j'ai quitté presque à regret. Mais j'ai noté le dernier roman de Wesley Stace, Garçon, dans ma liste de livres à acheter!

19 commentaires:

amanda a dit…

il est ds ma PAL. Je l'ai commencé à sa sortie, puis reposé, puis repris, puis reposé. Pas définitivement, j'attends juste le bon moment..

Sophie a dit…

Si le sujet te plaît,c 'est déjà ça; après, effectivement, je pense qu'il vaut mieux trouver le bon moment car c'est un bon pavé.

InColdBlog a dit…

J'avais adoré ce roman.
Et même si les critiques ont été moins élogieuses, Les Garçons m'attendent sagement dans ma PAL

Joelle a dit…

Si cela fait penser à Sarah Waters, je note de suite !!! Mais vu que c'est un pavé, cela mérite d'être lu pendant des longues vacances !

Sophie a dit…

InColdBlog: ça ne m'étonne pas que tu aies aimé ce roman, il va bien avec les autres romans dont tu aprles sur ton blog; je me suis trompée dans le titre de son dernier roman, je vais me l'offrir, je pense.

Joelle: oui, note; je suis presque sûre que tu vas beaucoup aimer.

Karine a dit…

Je note aussi... ce que tu en dis me plait beaucoup!

pom' a dit…

j'ai bien aimé ce roman hormi la partie ou il part du chateau; un peu trouble.
Ce livre est très déroutant, nous ne savons plus si on doit le qualifier au masculin ou au féminin.
Un livre que j'oublierai pas.

Lisa a dit…

Jamais entendu parler, mais je note, car ce que tu en dis me tente bien!

jumy a dit…

Je suis plongée en ce moment dans "Du bout des doigts" de Sarah Waters...et j'adore...alors quand je lis ton article, je ne peux que noter ce livre!!!

Sophie a dit…

Karine et Lisa: je pense que vous pouvez tenter sans souci.

Pom': c'est vrai que cette partie est un peu obscure; d'ailleurs le narrateur explique qu'il ne veut aps en parler alors que le lecteur, lui,aimerait en savoir plus.

Jumy: effectivement, si tu adores Du bout des doigts, c'est quasi certain que tu adoreras L'infortunée.

Anjelica a dit…

Je ne connais pas cet auteur et l'histoire m'intrigue il est donc noté !

JULES a dit…

Il est dans ma PAL, il est dans ma PAL!! :)

Sophie a dit…

Jules et Anjelica: je suis ravie d'augmenter votre PAL ou de faire monter l'Infortunée en haut de votre PAL (enfin j'espère!)

kathel a dit…

Comme Anjelica, j'augmente encore ma LAL après t'avoir lue !

choupynette a dit…

J'adore Waters, je vénère Austen.. je crois que celui-ci devrait me plaire! ;o) bonne semaine

yueyin a dit…

j'ai adoré middlesex, je suis fan d'Austen, et compte bien le devenir de Waters... autant dire que je rentre à fond dans les critères, hop je note :-)

Sophie a dit…

Kathel, Choupynette et YueYin:je ne veux pas trop m'avancer, mais je suis quasi-certaine que vous apprécierez ce roman.

Florinette a dit…

Celui-ci, je l'ai noté dans ma LAL et je compte bien l'emprunter à la biblio surtout après lecture de ton billet ! ;-)

Corélie a dit…

J'ai parfois eu du mal à m'accrocher, l'ambiance y est vraiment spéciale, mais je suis heureuse d'avoir tenu bon. La vie de Rose, au féminin comme au masculin, permet de réfléchir à beaucoup de sujets, la tolérance entre autres...