samedi 12 avril 2008

Malpertuis-Jean RAY


Malpertuis, c'est le nom d'une maison baroque et un peu hantée qui appartient à un vieil homme excentrique et désagréable, avec qui on fait connaissance alors qu'il est sur son lit de mort. Il est riche et exige que tous les membres de sa famille vivent ensemble dans cette maison afin qu'ils puissent bénéficier de leur part d'héritage. La cohabitation s'annonce difficile, tellement les caractères sont opposés et l'atmosphère pesante.

Je ne vous en dirai pas davantage, non pas pour préserver le suspense mais parce que je ne l'ai pas terminé.

Déjà c'est un roman fantastique et moi, j'ai du mal avec le fantastique; mais j'avais adoré Dracula de Bram Stocker et je pensais retrouver une histoire dans le même style. Mais non: bien que Malpertuis soit une maison étrange, on n'est pas dans le château des Carpates.
Et puis je n'ai absolument pas accroché avec le style: vieillot, pompeux (j'ai noté plein de mots inconnus à rechercher dans le dictionnaire) et ça m'a ennuyée. J'aime découvrir des mots, surtout quand leur consonnance me plaît, qu'elle sonne mystérieux mais là, il y en avait trop, à croire que Jean Ray voulait épater la galerie avec ses substantifs compliqués.

Mais, je ne vous déconseille pas ce roman car il possède une réelle histoire, du suspense (et je connais la fin car on me l'a racontée), de vraies qualités littéraires et beaucoup de lecteurs adorent.
Parmi eux, Sentinelle, que je remercie car c'est elle qui m'a prêté ce livre. Et oui, ce n'est pas parce qu'on n'a pas aimé un livre qu'on n'a pas le droit de dire merci!

7 commentaires:

Joelle a dit…

Je me rappelle que le film qui en avait été tiré m'avait beaucoup marqué dans mon adolescence. Je pense que tu aimerais beaucoup plus car les problèmes de style en sont absents ;) Et moi qui étais tentée de découvrir le livre, je l'enlève de ma LAL car je suis sûre de réagir comme toi !

Karine a dit…

Je suis tout de même intriguée, même si l'idée d'un style lourd me tente relativement peu. Je suis une grande curieuse, je l'ai déjà dit??

sentinelle a dit…

Je suis désolée qu'il ne t'ait pas plu Sophie.
En général, on aime ou on déteste, les appréciations mitigées sont très rares. Peu de livres m'ont autant déboussolée tout au long de ma lecture, j'ai aimé me perdre dans cet univers auquel je n'y comprenais rien jusqu'au mot fin. Mais tes remarques sont également pertinentes : le style est désuet et parfois pompeux, et il vaut mieux apprécier le genre fantastique pour pouvoir y adhérer.

Le Bookomaton a dit…

Bonjour !

La plume de Jean Ray m'a également donné du fil à retordre, mais je me suis progressivement laissée séduire par l'ambiance et les mystères de la maison (qui ont quelque chose de grand guignol).

Je suis bien d'accord avec Sentinelle, avec ce roman, ou ça passe, ou ça casse ;-) Et, de nouveau comme Sentinelle, j'ai bien aimé me perdre dans Malpertuis !

choupynette a dit…

vieillot et pompeux: je fuis!

Sophie a dit…

Joelle:c'est vrai que j'ai entendu parler de ce film et que je suis assez tentée.

Karine: j'ai cru comprendre que tout t'intéresse et que tu es indécise, du moins dans tes lectures; comme moi en fait!

Sentinelle: tu n'as pas à être désolée! Voilà, c'est effectivement le genre de romans qui divisent les lecteurs en deux groupes très distincts.

Le Bookomaton: j'ai essayé aussi de me prendre au jeu, j'ai même cru que j'y arriverais, mais non.

Choupynette: fuis et lis d'autres livre,s il y en a tellement, il faut bien faire une sélection, même si elle est très subjective.

La liseuse a dit…

Il m'aura fallu 2 lectures à la suite pour comprendre sa complexité et pouvoir le qualifier de chef-d'oeuvre.