samedi 8 septembre 2007

La fortune des Rougon-Emile ZOLA


Lu dans la version Pléiade, s’il vous plaît !
La fortune des Rougon est le premier tome de la saga des Rougon-Macquart de Zola. J’avais prévu de le lire depuis longtemps mais c’est Fashion Victim et son challenge de l’été qui m’a décidée ; sauf que je sais que je n’atteindrai pas mon objectif, à savoir : lire un autre tome de la saga d’ici le 1er octobre. Bon, bref, voilà, bref !

Dans ce premier tome, on fait connaissance avec les Rougon et les Macquart, plus particulièrement avec Pierre Rougon et Antoine Macquart : fils d’une pauvre femme un peu folle, Adélaïde, mais aux pères différents. Ils ne s’aiment pas, pour de sombres histoires d’argent et d’intérêt mais, bon gré, mal gré, vont plus ou moins réussir à s’entendre. Ils ne se réconcilient pas, ça non, mais, profitant des évènement politiques et d’un éventuel retour au pouvoir des Bonapartistes, ils font bonne figure pour mieux se faire du mal ensuite. Car ces Rougon-Macquart sont des personnages infects, suffisants, dévorés par l’ambition alors qu’ils ne méritent sûrement pas d’exercer de hautes fonctions. Ils rêvent, au choix, d’être rentiers, de devenir fonctionnaires et, de ce fait, petits bourgeois sans qualité.

Emile Zola a formidablement bien dépeint ces personnages, ils sont à claquer, déplaisants au possible mais on a envie de suivre leur évolution, ainsi que celle de leurs enfants. D’accord, on retrouve quelques descriptions de paysages ou sentiments un peu longues à mon goût (je pense en particulier à la rencontre entre Miette et Silvère) mais l’ensemble reste, à mes yeux, fascinant et éclaire le lecteur sur une période du 19ème siècle. En même temps, on se dit que rien n’a vraiment changé…

13 commentaires:

Grominou2 a dit…

J'ai lu toute la série (en plusieurs années, pas un à la suite de l'autre!) et la plupart sont excellents!

Si tu as l'intention d'en lire plusieurs, je te recommande de te faire un arbre généalogique, sinon on s'y perd!

Sophie a dit…

Je l'ai fait l'arbre généalogique! Mais je dois le refaire. Ala fin de l'édition de la Pléaide, il y a un glossaire avec les noms des personnages et qui ils sont; ça aide.

florinette a dit…

C'est rigolo, je vois que les grands esprits se rencontrent ce matin, car je viens juste de mettre en ligne mon début de saga de l'été !!

BelleSahi a dit…

J'ai lu quelques Zola il y a bien longtemps. J'avais beaucoup aimé.

papillon a dit…

J'avais beaucoup aimé cette série de Zola dont j'ai lu la plus grande partie. A pat le premier, qui est le roman fondateur de la famille on peut mêmme les lire dans le désordre. Tu en as pour des années avec de belles rencontres en perspactive !

Praline a dit…

Prends quand même ton temps pour les lire car il n'y a rien de plus frustrant que de se dire qu'on ne peut que les relire.

Gambadou a dit…

c'était mes lectures de lycée, mais tu me donnes envie de m'y replonger

Loïc a dit…

Comme toi Sophie, j'avais trouvé le premier tiers du roman un peu longuet.
Ce roman pilote est loin d'être mon préféré de la série des RM car il se contente essentiellement d'exposer les choses...Même si on passe de bon moments dans le récit de la rivalité entre Antoine Macquart et Pierre Rougon.

mes Zola préférés : 'pot-bouille', 'la joie de vivre', 'l'argent', 'la Terre'.

Sophie a dit…

Praline: c'est vrai ça; mais ça tombe bien, je ne veux lire qu'un Zola de temps en temps, pour ne pas me lasser et continuer ma découverte.

Gambadou: oui, replonge! En plus, je suis que l lecture est différente quand on est adulte.

Loïc: je n'ai lu aucun de ceux que tu cites, ça va venir.Moi, j'ai adoré Nana, L'oeuvre et Au bonheur des dames et c'est pour ça que je veux lire tous ls Rougon-Macquart.

Bernie a dit…

Zola : "un classique" mais qui est toujours à découvrir!

Joelle a dit…

Cela me rappelle tellement l'école que je ne me suis jamais lancée dans d'autres romans de cette saga ! Il faut dire qu'il y a tellement de choses à lire ... il faut bien faire un tri ! mdr !

Carine a dit…

J'ai une affection particulière pour Zola. J'adore tous les livres que j'ai lu de lui.

J'aime sa façon de dépeindre l'histoire. Ses romans cadrent toujours dans une réalité économique, historique et politique française du 19ème siècle.

Les personnages y sont toujours extrêmement bien décrits. Moi qui ne suis pas une fan des longues descriptions, j'accroche littéralement à celles de Zola

J'ai justement lu ce premier tome de la série le mois passé.

J'en ai lu plein d'autres mais jamais à la suite les uns des autres et jamais dans l'ordre.

J'ai bien aimé dans la collection Folio classique avoir un dossier à la fin qui retrace l'histoire et la généalogie des personnages... ce qui m'a permis de rattacher tous les personnages des romans que j'ai lu dans une généalogie et donc, selon Zola, une logique d'héridité...

Sophie a dit…

Joelle: je crois que c'est l'inconvénient d'étudier un livre à l'école: généralement, on en sort avec de mauvais souvenirs. Mais tu devrais essayer.

Bernie et Carine: ou, un classique mais un bon classique.
Dans la collection Pléiade, comme chez Folio, il y a un glossaire, des explications sur la façon d'écrire de Zola, la mise en place de la saga et les personnages: ç_a aide considérablement et c'est très intéressant.