mercredi 12 septembre 2007

L'immeuble Yacoubian-Alaa EL ASWANY


Que se passe-t-il dans cet immeuble du Caire ?
Comme partout : des soucis, des conflits, des petites joies et des grandes peines. Les habitants de l’immeuble Yacoubian sont le reflet de la société égyptienne des années 90 (et sûrement encore de la société des années 2000) donc ce qui s’y passe n’est tout de même pas exactement ce qu’on peut connaître par chez nous : dans l’immeuble Yacoubian, il y a des gens aisés, voire riches, et des gens pauvres qui vivent sur la terrasse, dans des petites cabanes de jardin. Il y a aussi des femmes, et elles ne sont pas toujours à la fête : beaucoup subissent le poids de la religion et, quand elles cherchent à s’émanciper, il leur faut subir les pires humiliations. Il y a des jeunes, des vieux, des gens honnêtes et des malhonnêtes.

Le lecteur découvre peu à peu les habitants de cet immeuble ; il s’attache à certains, en déteste d’autres et cherche à comprendre comment fonctionnent tous ces protagonistes. El Aswany n’épargne pas son pays ; il y parle de corruption, prostitution, islamisme, clientélisme, pauvreté, maltraitance dans les prisons, rejet de l’homosexualité et conditions de la femme. Il n’est pas tendre mais je pense que dénoncer ce qui ne va pas dans un roman, c’est aimer son pays et espérer qu’il aille mieux.
Quant à moi, j’ai beaucoup aimé cette lecture, surtout après coup : j’y repense de temps en temps et me reviennent en tête surtout trois personnages : le jeune homme qui va tomber dans l’islamisme intégriste, la jeune fille qui était sa fiancée et qui souhaiterait vivre à l’occidentale et l’homme âgé, que l’on rencontre dès la première page du roman.
Je me suis questionnée, me demandant si la situation s’était améliorée dans les années 2000 ; j’en doute.
Un détail: il est parfois un peu difficile de s’y retrouver car les personnages sont nombreux, mais cela ne m’a pas particulièrement gênée.
Bref, voici un beau roman, joliment écrit, avec toutes sortes de personnages, mais qui n’augure rien de bon pour notre monde. En fait, je crois que les islamistes présentés m’ont glacée et m’ont vraiment marquée car El Aswany a, à mon avis, très bien décrit comment des jeunes hommes, apparemment bien sous tous rapports peuvent basculer, facilement.


Et le petit plus : je trouve la couverture absolument magnifique et j’aime beaucoup le format et l’impression des éditions Actes Sud.
Papillon a aimé, Flo, Jules, Florinette et InColdBlog aussi, So vénère. Et d'autres ont sans doute aimé également, ou peut-être détesté.

17 commentaires:

BelleSahi a dit…

Ah moi aussi j'aime beaucoup les livres Actes Sud, aussi bien en adultes qu'en jeunesse !!! Il me tente beaucoup celui-là. Il est noté ! Bises !

Joelle a dit…

Les avis dans mon club lecture étaient plus mitigés et du coup, je n'avais pas été tentée de l'emprunter ! Mais ce qui est sûr, c'est que j'adore la qualité des éditions Actes Sud (qui sont d'Arles, qui n'est pas une très grande ville il faut le préciser ! mdr !)

InColdBlog a dit…

Je crois que le fim tiré du roman est sorti il y a peu en DVD. Ca serait une bonne occasion pour moi de voir le travail d'adaptation...

MOUSTAFETTE a dit…

Pfff,quand est-ce qu'il va sortir chez Babel celui-là...

Sophie a dit…

Bellesahi et Joelle: lisez-le.
Actes Sud, oui c'est vrai, j'avais oublié que ces éditions étaient à Arles (quelle belle ville).

In Cold Blog: il faut aussi que je trouve le film car je me demandais comment le réalisateur avait pu l'adapter.

Moustafette: bientôt peut-être. Tu ne peux pas l'emprunter?

yueyin a dit…

C'est vrai que Acte sud fait vraimetn du bon travail en terme d'impression, de couverture, de papier de tout... j'adore même si souvent je prends les poches pour des raisons d'achats compulsifs... en tout cas cet immeuble commence à bien me tenter je l'avoue !!!!

Katell a dit…

tu confirmes mon envie de lire...du coup je l'entoure puis le surligne ;-) Une fois mes lectures du cerclages achevées, je me ruerai à la médiathèque ;-)

Sophie a dit…

Yueyin et Katell: je pense que vous pouvez tenter sans problème; j'ai été surprise par cette lecture car je ne m'attendais pas à ça mais plutôt à une sorte de conte à la 1001 nuits.Mais je n'ai ressenti aucune déception.

florinette a dit…

Ce livre je le conseil autour de moi et maintenant j'ai bien de louer le DVD, pour voir s'ils ont réussi à transmettre l'ambiance du Caire !!

JULES a dit…

C'est vrai que la couverture est très belle! J'ai reçu des marques-page de chez Actes Sud et j'avoue que celui de cette couverture est mon chou-chou! Le film est sorti dernièrement, j'espère le voir bientôt!

Naniela a dit…

J'avais beaucoup aimé ce livre qui m'a aidée à comprendre l'Egypte et le Maghreb d'aujourd'hui.

Lou a dit…

Jolie critique ! Je l'ai dans ma PAL depuis le salon du livre, mais j'appréhende un peu car j'ai promis à l'auteur de lui envoyer un mail avec mon avis... quelle pression :o)

Sophie a dit…

Dépêche-toi de le lire Lou car j'ai lu qu'il sort un nouveau roman en novembre.

Lou a dit…

Non, non, il est déjà sorti ! Je n'étais pas au courant mais je l'ai vu aujourd'hui dans une librairie du 15e... bref tu as raison, je dois accélérer le mouvement !!:o) (au fait la couverture du nouveau roman est superbe)

GANGOUEUS a dit…

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage. Un superbe voyage au Caire. Et beaucoup de questions sur l'Egypte: ses tensions sociales, la corruption des élites, l'intégrisme...

Ary a dit…

En effet el-Aswany a ressorti un roman. Chicago, un pure merveille également, sur les égyptiens en amérique. Au Caire, c'est déjà un succès.

Luocine a dit…

J'ai beaucoup aimé votre article, et ce roman, j'ai mis un lien vers votre blog
(http://luocine.over-blog.com/article-l-immeuble-yacoubian-alaa-el-aswany-69454323.html)
pour que les gens qui me lisent puisse découvrir ce que vous avez écrit
amicalement
Luocine