jeudi 27 mars 2008

Dans le café de la jeunesse perdue-Patrick MODIANO


Paris, années 60, dans un bar quelconque, loin de Saint-Germain des Prés. Il y a des habitués, surtout des hommes mais aussi Youki, jeune femme qui débarque un jour dans ce café, sans que personne ne sache qui elle est ni d'où elle vient.
Le lecteur, lui, ne sait rien d'elle au début du roman mais il la découvre au fur et à mesure, grâce au récit de quatre narrateurs: Youki elle-même mais aussi Roland son amant, un étudiant des Mines et un détective embauché par le mari de Youki.
De fil en aiguille, tout s'éclaire pour le lecteur; Youki est une belle jeune fille à la vie difficile et à la fin tragique.

De Patrick Modiano, je n'avais lu que Dora Bruder qui m'avait passablement ennuyée. Je n'avais donc jamais relu l'auteur jusqu'à ce roman qu'on m'a prêté. Et me voilà réconciliée avec Modiano qui a su me toucher grâce à l'histoire, bien anodine au départ et qui va crescendo dans les évènements. Le récit à 4 voix m'a plu, d'autant qu'on ne sait qu'au fur et à mesure de la lecture qui raconte.
J'ai apprécié aussi le fait que Paris soit un personnage important, mais pas rasoir comme je l'avais ressenti dans Dora Bruder où j'avais eu l'impression que ce roman était davantage destiné aux Parisiens et amoureux de Paris.

Ce n'est pas pour autant un coup de coeur ni une lecture qui va rester dans mes annales, mais elle me fut assez plaisante pour que j'ai envie de lire d'autres romans de l'auteur, afin de me faire une idée: j'aime ou j'aime pas Modiano.

7 commentaires:

Karine a dit…

J'avais noté ce livre parce que j'aimais beaucoup le titre (faut pas toujours chercher à me comprendre!!!) Bien contente de voir que ça promet d'être une belle lecture!

Joelle a dit…

Je n'ai jamais rien lu de lui ! Mais je note qu'il ne faut pas commencer par "Dora Bruder" !

moustafette a dit…

Rien que le titre est déjà une ambiance à lui tout seul !
J'aime bien cet auteur et ses atmosphères empruntes d'une certaine nostalgie, j'attendrai qu'il sorte en poche avec une belle couverture en noir et blanc !

Florinette a dit…

Je pense que je commencerais par celui-là également pour découvrir cet auteur !!

choupynette a dit…

j'ai un a priori sur Modiano, mais si tu l'as aimé après avoir ton expérience précédente, je suis prête à tenter le coup!
comme le dit moustafette, rien que le titre donne envie!

Sophie a dit…

Choupynette: j'avais, moi aussi, un a priori négatif après Dora Bruder, mais je pense que tu peux tenter avec ce roman sensible et nostalgique.

Et c'est valable pour les autres qui ont commenté.

Fab a dit…

J'ai adoré "Dans le café de la jeunesse perdue" comme la plupart des Modiano que j'ai lu. J'aime beaucoup cet auteur, la façon qu'il a d'évoquer le rapport au passé.
C'est drôle, j'ai lu de nombreux ouvrages de lui, mais je ne connaissais pas "Dora Bruner". Il faudra que je le lise...
Si tu veux poursuivre ta découverte de cet auteur, je te conseille "Rue des boutiques obscures" et "Dimanches d'août" notamment.