mardi 22 janvier 2008

Une femme sans histoires-Christopher PRIEST


Je lis très peu de science-fiction car je n'adhère quasiment jamais aux univers parallèles, aux romans qui se passent dans le futur dans lesquels les personnages sont en combinaison et vivent dans des vaisseaux. Star Wars, Star Trek et L'Odyssée de l'espace ne sont pas pour moi.
En revanche, j'ai lu quelques grands classiques tels que Le meilleur des mondes que j'avais apprécié. La science-fiction qui ne me rebute pas, c'est celle qui se passe de nos jours avec des personnages ordinaires à qui il arrive des évènements extraordinaires car hors du temps ou du quotidien. C'est le cas pour ce roman.

Alice est une jeune femme écrivain récemment divorcée qui a quitté Londres pour s'installer en pleine campagne dans une vieille maison. Elle est attachée à ce coin d'Angleterre, tout en n'étant pas fraîchement rassurée; en effet, quelques mois auparavant une sorte de Tchernobyl français a eu lieu et après les quelques précautions à prendre (ne pas sortir, ne pas boire d'eau du robinet!)ordonnées par le gouvernement, celui-ci semble certifier que le secteur est préservé et ne présente aucun signe de radioactivité. Tiens, ces dires me rappellent quelque chose...
Puis, elle perd sa meilleure amie du village, une vieille femme qui a été assassinée. Ce décès inattendu et mystérieux amène Alice à faire connaissance avec l'étrange Gordon, le fils de la défunte.
Et surtout, elle est très inquiète et désemparée car son manuscrit a été intercepté par les services secrets anglais qui considèrent son futur livre comme subversif et dangereux pour la sûreté de la nation. Elle n'y comprend rien, son livre elle le trouvait plutôt anodin.

Arrêtons-nous là pour le résumé car l'essentiel concerne Gordon,ses fantasmes et le manuscrit d'Alice; en dire plus serait trop en dévoiler.

En clair, j'ai beaucoup aimé. J'avais déjà entendu parler de Christopher Priest grâce au film Le Prestige que j'avais énormément apprécié. Ensuite, j'avais acheté le livre éponyme mais ne l'ai toujours pas lu. Le swap SFFF et ma gentille swappée Gene/Dyla m'ont motivée puisque j'ai reçu cette Femme sans histoires et l'ai lu pendant mes vacances. J'ai découvert Priest et ça m'a plu: l'ambiance à la fois très ordinaire et étrange, parfois un peu angoissante si on se met à la place d'Alice. Le ton, au départ inquiétant devient plus glauque et cru, avec quelques scènes un peu osées, qui n'étaient pas forcément nécessaires mais qui mettent du piment dans l'histoire. Cependant, la fin a été pour moi problématique car, comme d'habitude dans ces fins ouvertes, j'ai toujours du mal à me faire ma propre opinion.
Mais je n'ai absolument pas regretté ma lecture et ai bien envie de lire Le Prestige.

Clarabel l'a lu.

10 commentaires:

florinette a dit…

C'est exactement ce genre de science-fiction qui me plaît, celle qui rejoint le fantastique et non celle dont l'action se passe dans l'espace, je note donc ce livre !!

Karine a dit…

Je crois que je pourrais aimer aussi. J'ai toujours un problème avec les vaisseaux spatiaux et les monstres verts! Ca, par contre, je pourrais aimer!

laconteuse a dit…

Moi qui ne suis pas une habituée de la SF, je crois que je me laisserais bien tentée par cette lecture ^^ Donc je note également !

Clarabel a dit…

Je suis tout comme toi, Sophie. Pas une férue du genre, mais prête à me laisser surprendre par quelques titres pas trop tordus. Celui-ci était donc une bonne opportunité, j'ai aimé beaucoup de choses et puis j'ai été aussi superbement larguée vers la fin ! :))
Je compte lire Le Prestige, autre grand roman de cet auteur qui semble une référence dans ce domaine ...

Gene a dit…

Je suis contente de lire que ce livre t'a plus Sophie. Je ne connais absolument pas cet auteur, mais tu m'as donné envie de le découvrir :-)

Choupynette a dit…

Je ne connais pas mais je note...ca n'en fait qu'un de plus sur la liste!

Joelle a dit…

Je connais un peu cet auteur et ce titre-là m'a l'air très bien ! Je le note mais je crains qu'il ne soit pas présent à ma biblio (ils n'achètent pas beaucoup de SF ... même quand elle est abordable comme cela a l'air d'être le cas ici). Ah, tant pis, il me faudra donc sûrement l'acheter ;)

Sophie a dit…

Joelle: ils l'ont peut-être à ta biblio car c'est vraiment de la SF abordable.

Guillaume a dit…

Ca fait un petit moment que tu as écrit cet article, j'espère que tu as lu Le Prestige depuis ;)
Sinon, je te le conseille vivement, surtout si tu as déjà apprécié le film. Je ne sais pas si il est vraiment proche du livre mais d'après ce qu'on m'en a dit ça devrait être le cas.

Sophie a dit…

Tu sais quoi Guillaume? Et bien non, je ne l'ai pas encore lu! Mais je me suis jsutement dit qu'il fallait que je le lise; je vais peut-être l'emmener en vacances.